Groupes Invités

La Marche royale Saint-Vaast de Daussois

La première compagnie à ouvrir le cortège est celle de la Marche St-Vaast de Daussois. Les Marcheurs arborent des costumes traditionnels. La Marche de Daussois participe à la Trinité depuis 1713 sans pratiquement aucune interruption. La compagnie est habituellement composée de sapeurs, grenadiers, voltigeurs, zouaves et de la « dernière guérite » réunissant les Marcheurs les plus expérimentés. Tout comme à Walcourt, le dimanche suivant, le Marche St-Vaast assure l’escorte de la procession du Saint-Sacrement (ou Fête Dieu), mais cette fois dans ses propres murs, à Daussois même.

Les Volontaires d’Ham-sur-Heure

Les Volontaires Réunis de la Révolution Brabançonne d’Ham-sur-Heure sont également des habitués de la Trinité puisqu’ils y prennent part, chaque année, depuis soixante ans. Leurs uniformes  sont d’un rouge éclatant qui tranche avec la dominante bleue de la majorité des pelotons.  L’origine du groupe remonte à 1957, où il fut décidé d’intégrer, dans la Marche militaire Saint-Roch d’Ham-sur-Heure,  une compagnie aux origines essentiellement belges. Cela explique les couleurs de leurs plumets, digne hommage au drapeau tricolore. Leur réputation de sérieux et de discipline n’a depuis lors cessé de croître. Sans nul doute, ils contribuent à ancrer le folklore walcourien dans toute sa « belgitude ».

L’Entité

La compagnie de l’Entité est hétérogène : elle se compose de pelotons issus des autres Marches de l’entité de Walcourt. Tantôt habillés en costumes du 1er Empire, tantôt en costumes traditionnels les Marcheurs représentent le folklore local dans son ensemble. La structure varie d’une année à l’autre. Les drapeaux des compagnies environnantes viennent étoffer les rangs et marquent, de cette manière, leur attachement à la commune.

… et les autres

Régulièrement, il arrive que d’autres compagnies d’Entre-Sambre-et-Meuse, issues de communes plus lointaines, introduisent une demande de participation aux festivités de la Trinité. Ces invités ponctuels contribuent à diversifier le défilé, assurant ainsi aux spectateurs la certitude de se réjouir d’un cortège toujours varié. Zouaves français et Tartares lituaniens de Thuin, Mamelucks et Tirailleurs algériens de Fosses-la-Ville, Grenadiers de Mettet, Gendarmes de la Garde de Jumet… sont autant de pelotons et compagnies qui ont honoré Notre-Dame de leur présence singulière ces dix dernières années.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :